VIDEO. Syrie: un chef terroriste pris en flagrant délit d’inceste, tué par ses hommes

Publié le jan 25, 2014 @ 0:00

20

 

syrie1C’est laid, c’est moche, c’est sale, c’est… terroriste ! Un chef rebelleterroriste  syrien donc, du nom de Ahbab Hamad Kassim Nasouh, a été pris en flagrant délit d’inceste, par ses hommes. Il était entrain de coucher avec sa propre petite-fille. La fille de sa fille. La chair de sa chair. Son sang. Il n’est donc pas surprenant de voir ces gens tuer sans ménagement leurs adversaires ou ennemis, sans la moindre compassion. Et dire que ces gens nomment les autres "mécréants" !

 

Leader du groupe terroriste dénommé "les biens aimés des compagnons du Prophète"-ce n’est pas inventé comme nom-, était même un imam ou un prédicateur de… satan. Aux antipodes donc de ce qu’ils prônent, ces gens sont simplement des monstres. Ainsi va la vie des amis de François Hollande et de Laurent Fabius, ces "modérés". C’est donc à ces barbares, égorgeurs et tutti quanti, que l’Occident veut remettre les clés de la Syrie ?

Ses hommes ont probablement suivi ses préceptes, en le liquidant après un procès expéditif quelques questions. Alors qu’on lui demandait ce qu’il faisait pendant qu’il se rhabillait, il a osé dire qu’il prenait du bon temps, du plaisir. Pire, sa petite fille, à qui les terroristes demandaient de décliber son identité, comme prise dans le tourbillon de l’amour incestueux a répondu la même chose, à la virgule près. Quelle morale ! Quelle ignominie !

Honte à ceux qui soutiennent ces terroristes, violeurs, anthropophages, menteurs, et ennemis d’Allah qu’ils ont à la bouche du matin au soir ! Diantre. Quelle idée saugrenue de se nommer "les biens aimés des compagnons du Prophète", alors qu’on est un vrai pervers ? Quelle profanation de mémoire ! Quelle indécence ! Ce monstre a probablement pratiqué les mêmes exploits sur sa propre fille, la mère de sa dulcinée du flagrant délit.

Manque de pot, ses hommes, après l’avoir bastonné, l’ont assassiné, ainsi que sa petite fille. Ainsi va la Syrie, avec sa cohorte de drames que la presse mainstream refuse de vous montrer. Décidément, l’horreur n’a plus de limite en Syrie et, c’est surtout du côté des protégés de l’Occident. Or, les médias mainstrem poursuivent dans leur déni, avec leur sempiternel "massacre" du peuple syrien par qui vous savez. Ces gens se moquent de nous. Heureusement que, leurs protégés filment ce genre d’acte barbare-plaisir…-passez-moi l’expression-, je ne sais comment qualifier cette abjection…

Regardez.