Marasine

Marasine

ALERTE ROUGE / CONCENTRATION MILITAIRE TURQUE A LA FRONTIERE AVEC LA SYRIE. VERS UNE INTERVENTION TURQUE EN SYRIE ?

 

 
Photo de Fabrice Beaur (Фабрис Бэор).
Photo de Fabrice Beaur (Фабрис Бэор).
Fabrice Beaur (Фабрис Бэор) a ajouté 2 photos.

# Fabrice Beaur (Фабрис Бэор) / ALERTE ROUGE / CONCENTRATION MILITAIRE TURQUE A LA FRONTIERE AVEC LA SYRIE. VERS UNE INTERVENTION TURQUE EN SYRIE ? /
Avec AFP¨, PCN-SPO et Syria Committees / 04.02.2016 /
https://www.facebook.com/beaur.fabrice 
https://www.facebook.com/syria.committees 
Selon l'armée russe, il y a "des raisons sérieuses" de croire que la Turquie prépare une "intervention militaire" en Syrie.
En effet, hier, Ankara a interdit de survol son territoire par un avion de reconnaissance russe dans le cadre du traité "Ciel ouvert" dont les deux pays sont signataires. Ce traité prévoit des survols pour contrôler les installations militaires et d'armements, afin d'entretenir la confiance mutuelle.
Selon le général Konachenkov, les Russes devaient notamment survoler des zones frontalières avec la Syrie, ainsi que des aérodromes où sont concentrés des avions de l'Otan.


"Nous avons de sérieuses raisons de soupçonner une préparation intensive de la Turquie pour une intervention militaire sur le territoire d'un État souverain: la Syrie", a indiqué dans un communiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense, le général Igor Konachenkov.
Ce dernier indique que "nous enregistrons un nombre croissant de signes d'une préparation secrète des forces armées turques afin de mener des opérations sur le territoire syrien".


"De telles décisions prises par un pays membre de l'Otan ne contribuent aucunement au renforcement de la sécurité et de la confiance en Europe", a-t-il ajouté, affirmant que cet incident ne resterait pas "sans réponse".
Le général a également rappelé, preuve vidéo à l'appuis des tirs de l'artillerie turque sur le territoire syrien au nord de la province de Lattaquié (*).


Ces informations reprisent avec dédains par les pressetitutes des media de l'OTAN sont pourtant indéniables. Par exemple, nous notons la présence sur la frontière turco-syrienne au niveau du poste de Bab al-Hawa (à l'ouest d'Alep) d'artillerie lourde de l'Armée turque (*).
* La vidéo du général Igor Konachenkov : https://www.youtube.com/watch?v=fxWqPtn7QtY 


Face à l'avancée de l'Armée syrienne, des milices populaires et des alliés du peuple syrien venus combattre solidairement les mercenaires de l'Arabie saoudite, du Qatar et de la Turquie islamiste de l'AKP, Ankara semble perdre ses nerfs.
Nous sommes plus que jamais confrontés à une véritable menace d'intervention militaire du gouvernement turc. S'engager dans cette voie conduirait à une confrontation directe avec la Russie du fait de sa présence en Syrie via son aviation militaire essentiellement.


De jour en jour, nous voyons que la politique agressive et irresponsable du pouvoir d'Erdogan peu mener la région à l'embrassement. Rappelons-nous que la 1ere guerre mondiale a commencé dans les Balkans pour se propager à toute l'Europe. Et ce qui se passe en Syrie conditionne le futur non seulement du Proche-Orient mais aussi de l'Europe.
Kémalistes de Turquie, réveillez-vous !
FB



05/02/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour