Marasine

Marasine

"assez de manipulation et de plaisanterie"

Le vice-ministre des affaires étrangères, Fayçal Meqdad, a assuré que la direction syrienne croit en le peuple syrien et le fait que le faire sortir de la catastrophe causée par l'ancien et le nouveau colonialisme est sa mission essentielle.

"Nous sommes optimiste et nous allons édifier sur ce début modeste afin de faire sortir le peuple syrien de la crise provenant des actes terroristes et de l'armement par la Turquie, l'Arabie Saoudite, la Grande Bretagne et les Etats-Unis des terroristes", a indiqué Monsieur Meqdad dans des déclarations faites à l'envoyée de Sana à Genève.

Il a assuré, à cet effet, que les pourparlers doivent être sérieux et loin de la manipulation, ajoutant que si la délégation de la soi-disant "coalition" n'est pas venue, la position de la délégation syrienne serait ferme.

"Nous allons dire "assez de manipulation et de plaisanterie", a précisé, Monsieur Meqdad. Questionné sur des rencontres avec des délégations russes et américaines, il a souligné que des rencontres bilatérales ont été tenues mais pas avec la délégation américaine.

Pour sa part, le membre de la délégation syrienne, Bachar Jaafari a souligné que l'émissaire onusien pour la Syrie Lakhdar Barhimi a mis au point des critères du dialogue et des discussions.

"La partie syrienne est venue mais l'autre, qui n'est pas venue, est non sérieuse et assume la responsabilité", a-t-il indiqué.


26/01/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour