Marasine

Marasine

Avez-vous jamais entendu parler d’opposants saoudiens ??

 

LA GUERRE SAOUDIENNE EN SYRIE VUE PAR LES SAOUDIENS !

 

carossesaoud.jpg
 

Par Hamza al-Hassan et Daoud al-Chariane

Avez-vous jamais entendu parler d’opposants saoudiens, alors que les prétendus opposants syriens occupent le champ médiatique de France et de Navarre ? Probablement pas, ou si peu ! Et pourtant, il suffit de rechercher certaines chaines saoudiennes pour tomber, en quelques clics, sur des citoyens tenant des discours qui rejoignent nos inquiétudes, ne se résument pas aux femmes qui n’ont pas le droit de conduire, et nous rappellent la colère du leader de l’opposition tunisienne [1], M. Chokri Belaid, à la veille de sa mort, assassiné ! En voici deux exemples :

1èr exemple : Nabaa TV [ //www.centraltv.fr/saudi-television/nabaa-tv ]

1. Quelles sont à votre avis les raisons des batailles actuelles entre les alliés jihadistes d’hier, en Syrie ?

Il existe certes des raisons politiques mais, à mon avis, les raisons essentielles résident dans l’idéologie extrémiste takfiriste qui commence par le rejet de l’autre et finit par le rejet de soi-même, comme c’est le cas en Arabie saoudite.

 

Oui, ce type d’extrémisme a commencé par la négation du plus éloigné pour, de proche en proche, en arriver à rejeter les muftis et les gouvernants saoudiens eux-mêmes ! En effet, il est difficile de restreindre sa violence sanguinaire aux seuls étrangers et à autrui, pour la bonne raison qu’avec cette sorte d’idéologie il devient très facile de considérer que tout contradicteur mérite la mort !

 

C’est donc la tolérance à l’égard de cette idéologie takfiriste, particulièrement ces deux dernières années, qui pousse à s’entretuer entre factions et au sein d’une même faction, puisque le takfiriste pense être le seul à avoir raison alors que tous les autres ont tort ! C’est ainsi que DAECH [ou EIIL] et JABHAT AL-NOSRA [2] en sont arrivés à confisquer les passeports de ceux de leurs membres qui n’étaient pas d’accord sur toute la ligne, pour les empêcher de quitter les champs de bataille en Syrie et de rentrer chez eux. C’est ainsi qu’ils en sont arrivés à les menacer de mort, à les jeter en prison…

 

C’est pourquoi je pense qu’il s’agit d’une crise idéologique, culturelle et religieuse, et d’une absence totale de conscience, qui se traduisent par ce que nous observons sur le terrain syrien ; le moindre désaccord déclenchant une bataille.

 

2. Mais pourquoi maintenant ?

 

Là aussi les raisons sont multiples. L’une d’entre elles relève de la défaite politique, étant donné que chacune des factions considèrent que c’est l’autre qui en est responsable. Une autre raison résulte du fait qu’aujourd’hui tous se dirigent vers la table des négociations, l’Arabie saoudite cherchant à renforcer ceux qui négocient pour ses intérêts. Dans ces conditions, il a bien fallu qu’elle sacrifie DAECH, après avoir organisé le FRONT ISLAMIQUE aux dépens de l’Armée Syrienne Libre [ASL] qu’elle domine, tout comme elle domine Coalition Nationale Syrienne [CNS].

 

Dominant la Coalition Nationale Syrienne, l’Arabie saoudite voudrait négocier en position de force à la Conférence de Genève 2. Par conséquent le plus urgent était de « nettoyer » le terrain en commençant par DAECH, lequel dit vrai lorsqu’il affirme être la victime désignée pour que tous les alliés de la prétendue opposition syrienne puissent se présenter derrière une façade de « front uni » à cette conférence.

 

3. Les journaux saoudiens de tout bord s’intéressant énormément à cette « guerre », qu’en est-il véritablement de l’opinion publique saoudienne ?

La vérité est que la guerre en Syrie n’est pas une guerre syrienne. C’est une guerre saoudienne ! En effet :

  • La plupart des combattants sont saoudiens.
  • La plupart des financements sont saoudiens.
  • La plupart des fatwas sont saoudiennes.
  • Al-Qaïda est une fabrication saoudienne.
  • L’idéologie de DAECH est fondamentalement saoudienne.
  • La plupart de ceux qui soutiennent DAECH sont des cheikhs saoudiens.
  • Toutes les factions qui se battent sur le terrain ont un référent saoudien…

4. Voulez-vous dire par là que plusieurs courants extrémistes existent en Arabie saoudite et que leurs divergences se traduisent sur les terrains extérieurs ?

Le courant salafiste est la source des problèmes partout et en tout lieu…

 

5. Mais alors, comment se fait-il que nous observons différentes organisations qui se battent entre elles sur le territoire syrien, telles que DAECH, JABHAT Al-NOSRA, le FRONT ISLAMIQUE… ?

 

Il est sans doute inutile que nous revenions sur le fait que toutes ces organisations sont soutenues et nourries par des saoudiens. Si je dis que la guerre en Syrie est une guerre saoudienne par excellence, ce n’est pas seulement parce que le régime saoudien l’exploite contre ses ennemis politiques ou pour en tirer des avantages régionaux, notamment en Syrie ; mais c’est aussi parce que le courant officiel [le wahhabisme] est compromis sur tous les terrains extérieurs et que la préférence accordée actuellement à Al-NOSRA, aux dépens de DAECH, relève d’une décision du régime saoudien. Les deux organisations sont financées par l’Arabie saoudite. Les deux organisations reposent sur l’idéologie saoudite…

 

De plus, cette guerre n’est pas seulement menée par le régime, mais aussi par ceux qui gravitent autour de la famille régnante.

 

6. Je voudrais quand même revenir sur le sujet de l’appui saoudien aux organisations terroristes. Les médias occidentaux ne cessent d’affirmer que le Royaume saoudien alimente le terrorisme, tandis que les médias locaux ne cessent de prévenir contre l’extrémisme et le terrorisme. Pensez-vous que les médias saoudiens ignorent cette vérité ?

 

Je ne pense pas que les saoudiens ignorent que l’Arabie saoudite en est la source, la fabrique, et l’exportateur… Le monde entier le sait, et la guerre contre Al-Qaïda le mène inexorablement vers sa source. Et c’est ce qui inquiète l’Arabie saoudite. Elle craint que la guerre mondiale contre le terrorisme ne se transforme en guerre contre le régime saoudien. C’est pourquoi elle s’emploie à œuvrer rapidement pour déclarer son innocence et jeter le blâme sur les autres, en l’occurrence, sur DAECH ! Il n’empêche que le monde est convaincu de son implication, et les citoyens saoudiens aussi !

 

Dans les jours qui viennent, attendez-vous à deux lignes directrices des médias saoudiens : une première ligne salafiste qui soutient DAECH et ses crimes, et une deuxième ligne qui prévient contre les conséquences de la politique du régime… En réalité, beaucoup de saoudiens craignent les conséquences de son acharnement à exploiter Al-Qaïda pour arriver à ses fins. Ils ont déjà vécu le terrorisme d’Al-Qaïda suite aux guerres en Afghanistan et en Irak, et se demandent ce qu’elle leur prépare suite à la guerre en Syrie.

 

Personnellement et au cas où le gouvernement saoudien finissait par être désigné comme responsable du terrorisme par l’Occident, je ne serais pas étonné qu’il initie quelques déflagrations à Ryad pour se poser en victime et brouiller les pistes !

Usine de terroristes

7. Voyez-vous une relation directe entre ce qui se passe dans le Nord de la Syrie et les préparatifs de Genève 2 ? En d’autres termes et vu les des déclarations de M. John Kerry concernant le caractère terroriste de DAECH et d’Al-NOSRA, pensez-vous que Genève 2 aboutira à un front de guerre uni contre le terrorisme ?

 

Je ne pense pas que le gouvernement saoudien s’attende à une quelconque solution venant de Genève 2. Il n’a pas modifié sa conviction qui veut qu’ « Al-Assad doit quitter le pouvoir ». Pour lui c’est définitif. Il poursuivra donc sa guerre !

 

L’Arabie saoudite a été contrainte et forcée à se rendre à cette conférence. Il n’empêche qu’hier même, le Conseil des ministres a encore déclaré : « Ce régime doit s’en aller ! ». Ce qui signifie qu’ils ne cherchent pas des solutions et ne se rendent même pas compte qu’un régime qu’ils n’ont pas réussi à démolir par la force, le sang et la terreur, n’est pas prêt de leur offrir les clés de son pays à Genève ! Étrange raisonnement ! Ajoutez à cela cette opposition [syrienne] complètement dispersée et en grande partie menée par Al-Qaïda ! Comment espèrent-ils compter là-dessus ?

 

Le gouvernement saoudien ne veut ni ne cherche des solutions, alors que l’opinion internationale se dirige peu à peu vers la guerre contre le terrorisme. C’est l’évidence même, ne serait-ce qu’en observant le soutien accordé à l’Irak, dans son combat contre DAECH, par le Conseil de sécurité des Nations Unies, les États-Unis, la Russie et d’autres.

 

Aujourd’hui personne ne parle du problème de JABHAT Al-NOSRA. Mais elle est la prochaine sur la liste. L’ennui est que DAECH résiste et que les deux organisations sont de forces équivalentes. Les batailles intestines vont donc se poursuivre et elles seront sanglantes !

 

8. Ma dernière question portera sur la situation intérieure. L’Arabie saoudite est non seulement rigoriste en matière de religion et de doctrine, mais elle l’est tout autant dans les domaines politique et social. Ce qui est particulièrement visible dans ses sanctions à l’encontre des militants politiques et même de ceux qui s’expriment sur les réseaux sociaux. Qu’en pensez-vous ?

 

Le gouvernement saoudien est allé aussi loin qu’il le pouvait en matière de répression, et considère les réseaux sociaux comme un danger potentiel qu’il lui faut absolument museler. C’est ce qui s’est passé. De nombreuses personnes ont dû fermer leur compte. Le gouvernement s’expose donc à ce que le mécontentement s’exprime d’une façon plus souterraine…

 

Oui, une répression sévère s’exerce dans toutes les directions et va en grandissant… Finalement, elle témoigne que la société bouge. Mais bien que ce régime n’ait aucune intention d’aller vers des réformes comme certains le prétendent, je ne pense pas qu’il réussira à étouffer les ambitions de tout un peuple !

 

Dr Hamza al-Hassan,

Opposant et écrivain saoudien

18/01/2014

د حمزة الحسن _ المعركة السعودية في سورية / مرصاد نبأ

//www.youtube.com/watch?v=wJJwBNAKooc

2ème exemple : mbc [ //www.mbc.net/ar.html ]

Quand le cheikh Fawzan a parlé de fitna, « les cheikhs de la Fitna » [Suleimane al-oda, Al-Arifi, Saad al-Bariq, Al-Aouami] se sont tus et ont tourné autour du pot sans oser parler à une mère de la perte de son enfant !

Vous les héros tweeteurs, vous avez décidé de ce qui nous est arrivé. Vous êtes les responsables ! La société doit vous demander des comptes. La société doit vous faire payer. C’est vous qui avez dupé nos enfants en Afghanistan. C’est vous qui avez entrainé nos enfants pour les tuer dans des guerres impies. Des guerres dont nous ne savons ni l’origine, ni la fin.

Ayez pitié de nous ! Ayez pitié, gens de bien… Ce que vous faites est mal. Et aucun de vos enfants dans tout ça ! Allez donc vous-mêmes au paradis ! Que vos enfants aillent au paradis ! Cessez de tweeter du matin au soir. Cessez de répétez : « au jihad… au jihad ! ». Cessez de tambouriner le nom du Ar’our [3] ! Qui a donc amené ce Ar’our dans notre pays ? Qui a lancé toutes ces chaines TV religieuses ? Qui est derrière la Chaine Al-Wissal ? À quoi sert la chaine Al-Majd ?

Vous voulez que nous nous taisions ? Nous ne nous tairons pas ! Nos enfants meurent dans des guerres impies ! Nous ne nous tairons pas ! Nous continuerons à soulever ce problème !

Vous avez pu vous échapper en Afghanistan. Vous avez pu vous échapper en Irak. Logiquement, vous ne pourrez vous échapper en Syrie !

Daoud al-Chariane

Présentateur de la chaine mbc saoudienne

19/01/2014

Source : للمشاركة والنشر

https://www.facebook.com/photo.php?v=704081966292786

 

Notes :

[1] Syrie : Lexique de la terreur en prévision de Genève II !

//www.mondialisation.ca/syrie-lexique-de-la-terreur-en-prevision-de-geneve-ii/5364080

[2] Syrie / Tunisie : Non, la vérité n’est toujours pas bonne à dire !

//www.mondialisation.ca/syrie-tunisie-non-la-verite-nest-toujours-pas-bonne-a-dire/5322231

[3] TV Al-Wissal : The Terrorist Adnan Aroor threatening syrian minorities

//www.youtube.com/watch?v=h3lhyT3602Y

Transcription et traduction : Mouna Alno-Nakhal



23/01/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour