Marasine

Marasine

L'armée américaine a servi de couverture aérienne de facto à l'Etat Islamique en attaquant l'armée syrienne


Ce qui est incroyable c'est que la trêve a permis aux américains de se débarrasser de la Russie dans les airs et aux terroristes de se rassembler était à l'initiative des américains.
 
On constate aujourd'hui, comme par hasard, que la coalition est allé bombarder non pas une mais quatre cibles appartenant au gouvernement syrien et en plus, les a fait passer pour des cibles de l'EI. Le summum étant qu'ils ont couvert leurs sbires Daesh au sol qui ont pu lancer une attaque au sol dans la foulée. Jamais la liaison dangereuse US/EI n'aura été aussi flagrante. Quand les Etats-Unis affirmaient récemment perdre patience concernant "le dossier syrien", on comprend bien de quoi ils parlaient. Fawkes

Quatre avions de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis ont frappé samedi l'armée gouvernementale syrienne. Les terroristes du groupe État islamique (Daech) ont lancé une offensive immédiatement après la frappe de la coalition.
 
La coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis a effectué samedi quatre frappes contre l'armée gouvernementale syrienne, faisant 62 morts et près de 100 blessés, a annoncé Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.
 
« Des avions de la coalition internationale anti-Daech (deux F-16 et deux A-10) ont effectué samedi, vers 16h00 ou 16h50 (heure de Paris), quatre frappes contre des unités des troupes gouvernementales syriennes encerclées par les terroristes de Daech. Les avions de la coalition ont pénétré dans l'espace aérien syrien depuis la frontière irakienne », a indiqué M. Konachenkov.
 
 Selon le commandement de l'armée syrienne, les frappes ont fait 62 morts et une centaine de blessés parmi les militaires à Deir-ez-Zor. Les terroristes du groupe État islamique (Daech) ont lancé une offensive après la frappe de la coalition.
 
 « Les terroristes ont commencé à attaquer les positions de l'armée syrienne immédiatement après la frappe. Cela ressemblait à une couverture aérienne. Des combats intenses sont en cours », a déclaré le commandement syrien. 
 
« Si cette frappe aérienne repose sur de mauvaises coordonnées, c'est alors une conséquence directe du refus des États-Unis de coordonner leurs efforts antiterroristes avec la Russie sur le territoire syrien », a conclu M. Konachenkov. 
 
Les informations sur la frappe de la coalition contre l'armée syrienne arrivent quelques jours après le début d'une trêve en Syrie décidée le 9 septembre dernier par le secrétaire d'État américain John Kerry et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Genève. Le commandement de la coalition a quant à lui affirmé que ses avions avaient frappé cinq lignes d'approvisionnement de Daech près de Deir ez-Zor.
 
Source: Sputniknews


18/09/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour