Marasine

Marasine

La France et les USA Veulent à Nouveau Attaquer la Syrie !

La France et les USA Veulent à Nouveau Attaquer la Syrie ! 

Selon certaines sources consultées par Al Mayadin,  » la Russie dispose d’informations selon lesquelles Washington et Paris prépareraient une action militaire contre la Syrie. l’objectif de cette action armée serait celle de stopper la progression des soldats syriens .

 

 

selon ces sources,  Moscou est inquiet de voir le retour de l’option militaire dans l’agenda des américains en Syrie. la Russie vient de convoquer une réunion extraordinaire du conseil de sécurité pour  » empêcher une aggravation de la crise en Syrie » .

 

Cet article est publié originairement sur Wikibusterz et peut être consulté ici

Genève II: Fin des Négociations, Gros Echec  

"Je pense qu'il est préférable que chaque partie rentre et réfléchisse à ses responsabilités".

  

 

Le médiateur de l'ONU, Lakhdar Brahimi, a mis fin samedi aux discussions entre l'opposition et le gouvernement syriens qui étaient dans l'impasse depuis trois semaines à Genève et n'a fixé aucune date pour une reprise. "Je pense qu'il est préférable que chaque partie rentre et réfléchisse à ses responsabilités, et (dise) si elle veut que ce processus continue ou non", a déclaré M. Brahimi à la presse. Il était prévu que ce deuxième cycle de discussions, commencé lundi dernier, s'achève samedi mais le médiateur, en accord avec les deux délégations, devait fixer une date pour une nouvelle réunion.

Après le rejet de l'ordre du jour par la délégation du gouvernement syrien, M. Brahimi a choisi de renvoyer tout le monde sans date de retour pour donner à chacun un temps de réflexion. "Le gouvernement considère que la question la plus importante est le terrorisme, l'opposition considère que la question la plus importante est l'autorité gouvernementale de transition (...) nous avons suggeré que le premier jour nous parlions de la violence et de combattre le terrorisme, et le second jour de l'autorité gouvernementale, étant bien clair qu'une journée sur chaque sujet ne saurait suffire", a expliqué M. Brahimi.

"Malheureusement le gouvernement a refusé, provoquant chez l'opposition le soupçon qu'ils ne veulent absolument pas parler de l'autorité gouvernementale de transition", a ajouté le médiateur. M. Brahimi s'est dit "tout à fait désolé" et s'est excusé "auprès du peuple syrien dont les espoirs étaient si grands".

"J'espère que les deux parties vont réfléchir un peu mieux et reviendront pour appliquer le communiqué de Genève", adopté en juin 2012 par les grandes puissances comme plan de règlement politique de ce conflit qui dure depuis près de trois ans.

 

Cet article est publié originairement sur DH et peut être consulté ici



17/02/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour