Publié le juin 17, 2014 @ 23:32

chimie

Ce n’est une information venue tout droit des officines gouvernementales syriennes. Mais, c’est bel et bien l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) qui a déclaré ce mardi qu’une mission d’experts de l’OIAC avait réussi à obtenir des données pouvant attester de l’utilisation de chlore lors d’affrontements en Syrie, selon un communiqué de presse de l’organisationmais, des indiscrétions accréditent la thèse que ce n’est pas Damas qui a utilisé ces gaz..

 

Souvenez-vous, le gouvernement syrien avait fermement condamné l’utilisation de gaz toxique par le groupe islamiste Jabhat al-Nusra, lié à Al-Qaeda, lors d’affrontements près de la ville de Kfar Zeita, le 11 au 13 avril. En effet, du chlore avait été pulvérisé, ce qui avait causé deux morts et une centaine de blessés. Le Gouvernement était en ce temps-là entrain de resserrer l’étau autour des terroristes estampillés "rebelles".

 

Mais, alors que la propagande anti-Assad battait son plein, il est avéré aujourd’hui que ce sont bel et bien les terroristes soutenus par la France et les autres qui avaient utilisé ces gaz afin de l’attribuer au gouvernement syrien, qui n’en avait pas besoin, puisqu’il était entrain de gagner la guerre…