Une photo virale représentant une "petite fille syrienne affamée" par la "méchante armée syrienne" est un faux.

L'image de droite a été prise à Damas et n'a absolument pas été prise dans la ville de Madaya.
La fille représentée sur la photo, poursuit le quotidien, est en fait d'origine libanaise, et non pas syrienne, contrairement à ce qui avait été affirmé auparavant. 


"La famille de la petite fille libanaise dont la photo virale a fait le buzz sur Internet n'hésite pas à exprimer son mécontentent vis-à-vis de cet incident", rapporte le journal libanais Daily Star

"Là, c'est le comble", a confié aux journalistes de la chaîne Al-Jadeed la grand-mère de la petite Marianna Mezah, âgée de 7 ans. 

La photo de sa petite fille aux cheveux châtains et aux yeux bleus, ajoute-t-elle, a été publiée pour la première fois sur Facebook il y a trois ans. Depuis lors, cette image a été détournée à plusieurs reprises pour promouvoir les causes les plus diverses. 

Cette fois-ci, la photo en question était accompagnée d'images montrant la petite fille émaciée, voire squelettique, prétendument affamée par l'interminable siège de la ville syrienne de Madaya mené par l'armée gouvernementale, écrit DS. 

L'incident n'est pas unique en son genre. Ces derniers temps, un grand nombre d'images crées de toutes pièces, censées représenter une terrible famine dans cette ville syrienne, ont été reprises massivement par les réseaux sociaux et certaines agences de presse internationales.