Marasine

Marasine

La Turquie livre des armes à la rébellion syrienne

DROIT INTERNATIONAL. Syrie: La Turquie livre des armes à la rébellion syrienne

Publié le déc 18, 2013 @ 12:43

12

 

 

Recep Tayyip Erdogan

Recep Tayyip Erdogan

On ne le dira jamais assez, le droit international ne permet pas aux Etats de reconnaître des rebelles qui luttent contre le gouvernement reconnu. Pire, il y a une totale illégitimité de l’utilisation de la force contre la Syrie. Mais, ceux qui violent tous les concepts du droit international sont impunis. Il s’agit de la soi-disant "communauté internationale".

On a appris, que la Turquie a livré depuis le mois de juin dernier, 47 tonnes d’armes et de munitions à la rébellion syrienne, malgré ses dénégations répétées. C’est un journal turc de référence, Hürriyet sur la foi de documents officiels turcs et onusiens, qui l’affirme. Donc, l’ONU n’est que le bras armés de l’Occident.

La Turquie, sur ce dossier, est un pays hors-la-loi tout comme la France, les Etats-Unis ou encore l’Angleterre et les pays du Golfe.  Le pays d’Erdogan veut tellement entrer en Europe qu’il est prêt à toutes les compromissions pour aboutir. Bref, quitte à mettre son pays en danger pour le futur, avec toute cette horde de barbares wahhabo-terroristes.

 

Pour le seul mois de septembre, 29 tonnes d’équipement militaire ont ainsi été fournis à des groupes hostiles au Gouvernement légitime de Damas, précise le journal qui s’appuie sur des statistiques tirées de la base de données statistiques des Nations unies sur le commerce des marchandises (Comtrade) et de l’Institut turc des statistiques (Tüik).

 

Le gouvernement islamo-conservateur turc, qui soutient la soi-disant opposition au président Bachar al-Assad, a toujours démenti toute livraisons d’armes aux "rebelles" syriens, malgré des informations parues en ce sens dans la presse internationale. 

 

Recep Tayyip Erdogan n’est qu’un terroriste qui a dans les mains le sang de milliers de Syriens innocents. Un criminel de guerre au même titre que ses commanditaires, toute cette clique d’hypocrites qui étaient allé dire au revoir à Nelson "Madiba" Mandela. Toute honte bue, ils avaient osé…

 

Un diplomate turc, honteux et confus, a refusé lundi dernier de commenter les affirmations de Hürriyet, se contentant de répéter que "la Turquie ne fournit des armes à aucun groupe" rebelle en Syrie. Ce diplomate, qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat, a en outre souligné que les chiffres cités par le quotidien pouvaient concerner des "armes n’ayant pas d’utilisation militaire", comme par exemple des fusils de chasse…

La belle blague. Fusil de chasse. Oui, probablement, la chasse contre des innocents qui refusent la domination des wahho-takfiri-terroristes.

 

Ce n’est une surprise pour personne, la Turquie soutient ouvertement les "rebelles" contre le Gouvernement syrien et abrite sur son sol plus de 600.000 déplacés syriens qui ont fui la guerre dans leur pays…



19/12/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour