Les troupes du Pentagone tirent sur les troupes de la CIA en Syrie

Par Eric Margoulis – Le 2 septembre 2016 – UNZ Review.

Quel bordel ! Au cœur de la folle guerre, les groupes armés et soutenus par les États-Unis combattent d’autres groupes rebelles soutenus par les États-Unis. Comment est-ce possible ?

C’est possible car la Maison Blanche a lancé la guerre en Syrie, puis a perdu le contrôle du processus enclenché. Quand les États-Unis ont un président fort, celui-ci est habituellement capable de tenir l’armée et les services secrets en laisse.

 

Mais l’administration Obama a un secrétaire d’État bien faible et un groupe de stratèges féminins qui sont les pires commandants militaires depuis Louis XV, qui avait mis sa maîtresse, Madame de Pompadour, en charge des forces militaires pendant la guerre de sept ans. Les Français furent repoussés par les Prussiens. L’ennemi de la France, Frédéric le Grand de Prusse, avait nommé un de ses chiens La Pompadour.

En conséquence, les deux bras de la stratégie de puissance étasunienne, le Pentagone et la CIA, sont partis dans des directions différentes en Syrie. La compétition croissante entre les deux entités est apparue clairement en Syrie.

 

En ayant assez de l’incroyable incompétence de la Maison Blanche, l’armée étasunienne a lancé et soutenu son propre groupe rebelle en Syrie, pendant que la CIA faisait la même chose de son coté.

Rapidement, des combats ont fait rage, en Syrie comme en Irak, entre ces groupes soutenus par les États-Unis. Les forces spéciales étasuniennes ont rejoint ces combats en Syrie, en Irak et, dernièrement, en Libye.

 

Des atrocités bien publicisées, comme des meurtres de masse et des décapitations, ont fortement embarrassé Washington, rendant difficile de peindre leurs hommes de main djihadistes comme des libérateurs. La seule chose exceptionnelle au sujet de la stratégie étasunienne en Syrie est son incroyable incompétence.

On a peu de traces des milliers de groupes djihadistes qui ont changé de nom et d’alliance. On y compte des Turkmènes, des Yazidis, des Arméniens, des nestoriens, des druzes, des Circassiens, des Alaouites, des Assyriens et des Palestiniens. Ah oui, il y a encore les Alevis.

 

Pendant ce temps, État islamique (EI) vandalisait la Syrie et l’Irak. Mais qui est réellement EI ? Quelques milliers de jeunes hooligans, avec une faible connaissance de l’islam, mais une brûlante envie de dynamiter l’ordre existant et un sens aigu du phénomène médiatique. Les dirigeants de ces anarchistes en turban semblent avoir été formés dans les camps de prisonniers d’Afghanistan [et d’Irak, NdT].

Les États-Unis, l’Arabie saoudite et la Turquie ont armé et financé EI et en ont fait une arme dirigée contre la Syrie qui était alliée avec l’Iran, pays refusant de recevoir des ordres de la part des puissances occidentales. L’Occident porte une lourde responsabilité pour la mort de 450 000 Syriens, le déplacement de la moitié de la population syrienne, soit 23 millions de personnes, et la destruction d’un pays autrefois si aimable.

 

A un moment, EI a échappé à ses tuteurs occidentaux et s’est littéralement déchaîné. Mais les États-Unis n’ont pas encore fait d’efforts vraiment concertés pour écraser EI, car il leur sert toujours, à la fois en Syrie et aux États-Unis, où EI est devenu la tarte à la crème favorite des politiciens.

Puis, vinrent les Kurdes, un ancien peuple indo-européen sans État, étendu entre la Turquie, l’Irak, l’Iran et la Syrie. Les puissances occidentales leur ont refusé un État national depuis la Première Guerre mondiale. Les rebelles kurdes d’Irak ont été armés et financés par Israël depuis les années 1970.

Quand les djihadistes arabes soutenus par les États-Unis se sont avérés militairement incapables, les États-Unis se sont tournés vers les Kurdes, renommés bons combattants, en armant et en finançant le YPG, parti kurde syrien qui fait partie du fameux PKK, le groupe rebelle luttant contre la Turquie.

J’ai couvert le conflit turco-kurde des années 1980, en Anatolie orientale, qui a fait environ 40 000 victimes.

 

La Turquie lutte maintenant contre des vagues de plus en plus fortes d’attaques kurdes, ce qui l’a poussée à pénétrer le nord de la Syrie pour empêcher la liaison entre des groupes de rebelles kurdes progressant sur le terrain.

Donc, la Turquie, un important allié des États-Unis, se bat maintenant contre des groupes de rebelles kurdes syriens soutenus par le Pentagone. Quatre vingt pour cent des Turcs pensent que le récent coup d’État manqué en Turquie a été organisé par les États-Unis ; pas par la Maison Blanche, mais par le Pentagone, qui a toujours été en contact étroit avec l’armée turque.

 

Cette importante crise turco-kurde était totalement prévisible, mais les guerriers inexpérimentés de l’administration Obama n’avaient pas pris conscience de ce fait.

Maintenant, les Russes sont entrés dans le jeu pour empêcher leur allié, Bachar al-Assad, d’être renversé par les puissances occidentales. Ce qui était aussi totalement prévisible. La Russie prétend bombarder EI mais, en réalité, cible les groupes soutenus par les États-Unis. Washington est furieux que les Russes fassent au Moyen-Orient ce que les États-Unis y font depuis des décennies.

 

Les États-Unis et la Russie déclarent maintenant tous les deux avoir tué un commandant d’EI, grâce à une frappe aérienne. Leurs avions se provoquent mutuellement, risquant ainsi d’entraîner une confrontation directe, à un moment où les néoconservateurs étasuniens font tout pour provoquer une guerre contre la Russie.

 

Est-ce que tout le monde pense qu’une Syrie démolie en vaut le coup ? La haine envers les États-Unis est maintenant répandue dans tout le Moyen-Orient. Des centaines de millions de dollars ont été gaspillés dans cette guerre cruelle et sans avenir.

Il serait peut être temps que les États-Unis arrêtent de touiller le chaudron de la sorcière.

 

Eric Margoulis

Article original publié dans UNZ Review

Traduit par Wayan, relu par nadine pour le Saker Francophone.

 

LES TÊTES DE LA MAFIA KHAZARIANE OFFRENT DE RETOURNER L’OR DU TSAR EN RUSSIE EN ÉCHANGE D’UN REFUGE

 

 

 

Publié par Benjamin Fulford, le 6 septembre 2016

 

Des contacts fiables, tant chez les Russes que de la CIA, ont tous dit à la Société Dragon Blanc, que les grands patrons de la mafia Khazariane cherchent à négocier un refuge en Russie contre de l’or. Ceci est juste le dernier, de toute une série de signes, que le règne de la mafia Khazariane sur la planète Terre, est en ruine. La Société Dragon Blanc et ses alliés continueront à appuyer l’offensive dans le but de mettre définitivement fin à leur domination, dès cet automne.

Un autre grand signe de la défaite de la mafia Khazariane a été le traitement dégradant donné au porte-parole de l’entreprise des ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE, Barack Obama, en Asie et ailleurs. Le tapis rouge lui a été littéralement refusé, à son arrivée en Chine, pour le sommet du G20 du week-end dernier.

 

Cela contraste fortement avec le traitement super VIP, donné au Premier Ministre Canadien, Justin Trudeau, qui a été recommandé à la Chine par la Société Dragon Blanc, comme un meilleur leader pour l’Amérique du Nord au lieu que ce soit Hillary Clinton ou Donald Trump.

Trudeau a été traité comme une superstar en Chine, au cours d’une visite d’une semaine, ce qui a donné lieu que le Canada a rejeté publiquement son soutien au gouvernement d’entreprise des États-Unis, en annonçant son intention de se joindre à la BAII dirigée par la Chine.

Le Japon devrait maintenant emboîter le pas, laissant le Gouvernement d’entreprise des États-Unis, isolé face à la scène mondiale.

Obama a également été contraint d’annuler une réunion prévue avec le président Philippin, Rodrigo Duterte, après que Duterte l’ait traité de  «fils de pute».

https://www.theguardian.com/world/2016/sep/05/philippines-president-rodrigo-duterte-barack-obama-son-whore

Barack Obama annule la réunion après que le président des Philippines …

www.theguardian.com

 

Rodrigo Duterte a par la suite restreint les liens diplomatiques avec Washington, quand il a averti le chef des USA de ne pas l’interroger sur les exécutions extrajudiciaires.

Cela est important parce que, le changement de l’entreprise des États-Unis vers l’Asie, dépendait en grande partie sur le fait d’attiser les différends territoriaux entre la Chine, les Philippines et d’autres pays de l’ASEAN. Au lieu de cela, les pays de l’ASEAN ont convenu, avec la Chine, de régler pacifiquement leurs différends territoriaux.

 

Il y a encore beaucoup plus d’humiliation et d’oubli, espérons le, en réserve pour le gouvernement d’entreprise des États-Unis, alors que s’approche la fin de l’année fiscale le 31 septembre. Les efforts visant à finalement les mettre en faillite, se concentrent sur le dumping international des obligations du Trésor Américain combiné à l’achat de l’or.

Il y a aussi une vaste campagne en cours maintenant, pour vous assurer que l’arrivée de l’argent de la drogue et du pétrole vers la Réserve Fédérale et sa filiale Américaine du Gouvernement d’entreprise, soit coupée de sorte qu’ils seront incapables de repousser la faillite plus loin le long de la route.

 

La campagne meurtrière de Duterte contre les trafiquants de drogue aux Philippines est juste un aspect de ceci. La grande campagne pour couper l’argent de la cocaïne en provenance d’Amérique du Sud, s’intensifie également.

Les militaires Américains chapeaux blancs font leur part,en coupant tous les transports aériens de drogue de la faction nazie de la CIA de Bush / Clinton, passant par le biais de la base aérienne d’Incirlik en Turquie, la base aérienne de Ramstein en Allemagne et la base de Bondsteel au Kosovo, selon des sources du Pentagone.

 

Les récentes nouvelles, confuses et contradictoires, à propos de ISIS en Irak et en Syrie, servent entièrement à couper les recettes pétrolières à la faction Bush / Clinton de la cabale. Les Russes et les militaires Américains chapeaux blancs coopèrent désormais avec les Turcs, les Iraniens et les Syriens pour y arriver.

 

La situation a atteint un point tel, que les gestionnaires d’Hillary Clinton ont contacté la Société Dragon Blanc pour dire qu’ils avaient l’intention de mettre fin à la candidature de Hillary comme président. Ils vont, soit utiliser sa mauvaise santé comme raison de son départ, ou bien ils allaient la faire assassiner d’une manière donnant apparence que Donald Trump y soit impliqué, disent les gestionnaires Clinton. Les récentes manchettes des médias Américains officiels indiquent, que l’option de la santé a été retenue.

//www.nbcnews.com/politics/2016-election/hillary-clinton-struggles-fight-back-coughing-attack-n643026

 

Il existe également de plus en plus de preuves, que la plupart des apparitions publiques d’Hillary Clinton que l’on voit dans les médias, sont faites avec la technologie d’écran bleu, ce qui signifie que, soit qu’elle évite d’avoir affaire à un public réel, ou qu’elle n’est plus là.

Une source de haut niveau de la Loge P2 franc Maçon dit, que des sosies ou des clones ne peuvent être utilisés que pour lire des discours pré-écrits, ou couper des rubans, mais ne sont pas en mesure d’effectuer des conversations complexes. Cela peut expliquer pourquoi Hillary a évité les conférences de presse depuis près d’un an.  Confirmé par Simon Parkes à la minute 5:20

 

 

Voyez ci-dessous des copies présumées de rapports médicaux d’Hillary (transmises par la CIA):

Étant donné qu’Hillary est soutenue par Evelyn de Rothschild, ainsi que la mafia Bush / Rockefeller / Clinton, vous pouvez être sûrs que, s’ils renoncent à utiliser son personnage, ils ont à l’esprit un scénario, qui va impliquer quelqu’un d’autre que Donald Trump, à devenir le prochain Président Américain.

Bien que l’armée Américaine soutienne Trump, cela ne signifie pas nécessairement que Donald Trump va devenir le prochain Président des États-Unis, en raison du fait que la faillite du gouvernement d’entreprise des États-Unis peut conduire à un scénario tout à fait différent. L’option Nord-Américaine Trudeau, mentionnée ci-dessus, n’est que l’un d’eux.

 

En fait, dans un signe clair que les choses ont déjà changé, des drapeaux de la République des États-Unis d’Amérique étaient clairement visibles en arrière-plan d’un discours qu’Obama a fait en Chine, à la fin de la réunion du G20. Cela peut être confirmé dès les premières secondes de cette vidéo.

https://www.youtube.com/watch?v=WVAAgcroH2Q&feature=youtu.be

Jusqu’à présent, Obama a généralement parlé avec en arrière-plan, les drapeaux frangés or de l’amirauté de la Corporation des États-Unis. Ceci peut signifier que l’esclave de maison, Obama, a changé de mains au cours du G20.

Dans tous les cas, les suspects habituels sont peu susceptibles d’être en mesure de manipuler les événements, aux États-Unis ou ailleurs, de la façon dont ils avaient l’habitude de le faire. Le rejet, aux États-Unis et en Europe, des traités fascistes TTIP et TTP, négociés par les Khazarians, en est un signe clair. Ces traités sont rejetés parce qu’ils plaçaient un tribunal spécial, contrôlé par les Rockefeller et Cie, au-dessus des gouvernements élus.

 

Le fait que l’Union Européenne sévisse contre la fraude fiscale perpétrée par des sociétés Américaines comme Apple, Google, Amazon et McDonalds, est encore un autre signe clair d’une rupture Européenne avec la faction Américaine de la mafia Khazariane. Les pays du G20 ont tous convenu, que l’utilisation des paradis fiscaux par les sociétés multinationales, pour éviter les impôts, va se terminer, et les Européens ont montré la voie.

 

Les sources du Mossad en Europe confirment, que les Européens ont également systématiquement déplacé leurs actifs financiers en Chine. Nathaniel Rothschild et son côté de la famille Rothschild (Jacob), par exemple, ont déplacé la plupart de leurs actifs vers la Chine, au cours des 18 derniers mois. Les Rockefeller, Bush, Clinton et le «côté obscur de la famille Rothschild» (Evelyn), sont en train de négocier avec les Chinois, a dit la source.

Voilà pourquoi les sources Russes, citées en haut de ce bulletin, ont contacté la Société Dragon Blanc.

 

En Asie, en attendant, il y a une énorme bataille secrète, menée en Thaïlande, au sujet du trésor historique en or de ces pays. Les sources dans la famille royale Thaïlandaise et des sources de la CIA en Asie, confirment qu’il se passe là-bas une lutte de succession grave. Voici la première information à ce sujet:

« Chaque téléphone Thai a reçu ce message du palais royal:« Le roi n’est pas bien, il a de l’eau sur les poumons, et son foie ne fonctionne pas correctement. Ça dit ceci: le prince héritier (qui est en train de mourir du sida, va en Angleterre et en Allemagne chaque mois pour les transfusions sanguines), devient le Roi. Et, maintenant assoyez-vous pour celui-ci, le Prince est financé par Thaksin [Shinawatra] !! Alors quelle façon de ramener Thaksin au pouvoir « .

 

Thaksin était derrière le mouvement chemise rouge en Thaïlande, que beaucoup (y compris cet écrivain) ont suspecté être un complot Khazarian, pour voler l’or de la Thaïlande. Plus de renseignements bruts ci-dessous:

« Voici un peu plus de fond sur la relation de Thaksin avec le prince héritier … Il est connu que le prince héritier a été (est) un gros joueur … .. Il y a plusieurs années, quand Thaksin était encore PM de la Thaïlande, il a personnellement veillé à ce que les dettes de jeu du prince héritier soient réglées … Cela équivalait à environ 300 millions $ US. Depuis lors, «une dette est là-bas, attendant d’être réglée»…

 

Les élites du Palais Royal mènent les opérations en Thaïlande …. HM a été hors d’image depuis de nombreuses années …. Quant à la reine, elle a quitté cette dimension depuis 2012 …. Un double l’a remplacée depuis ….

Les élites derrière la scène ont essayé de trouver ainsi un moyen pour en arriver à une autre alternative pour empêcher le Prince Héritier de prendre le trône; y compris la modification de la constitution et faire en sorte que la Princesse prenne le trône.

 

Ceci est l’une des raisons pour les Militaires d’être en charge maintenant. Je l’ai dit depuis des années, que le meilleur scénario pour le peuple Thaïlandais, serait l’annonce par le palais royal, que le roi et la reine sont décédés ensembles dans les bras l’un de l’autre… Les Thaïlandais accepteraient cette fin de conte de fées.

Les élites devront prendre une décision très bientôt … Ils ne peuvent pas continuer beaucoup plus longtemps, cette histoire du roi à l’hôpital, (avec de plus en plus d’opérations, des fièvres, des infections, etc.) …. .

 

Il se trouve que j’ai en main de l’Intel Russe, d’il y a plusieurs années, et qui explique en détail avec photos, la fraude qui a été jouée sur le peuple de la Thaïlande et du monde entier, en ce qui concerne le roi et la reine « .

Les Thaïlandais ont besoin de regarder d’autres exemples historiques dans d’autres pays avec une longue histoire impériale, comme l’Angleterre et le Japon, pour en arriver avec un bon plan, pour faire face à la crise de la succession, d’une manière qui renforce la Thaïlande et ses institutions.

 

Enfin, cette semaine, il y a quelques intéressantes choses de type X-files en cours qui doivent être rapportées.

D’une part, l’explosion de la fusée SpaceX en Floride, la semaine dernière, a été largement rapportée comme ayant été causée par un OVNI, et il y a beaucoup de vidéos de preuves pour étayer cette thèse.

//www.veteranstoday.com/2016/09/02/ufo-destroys-israeli-weaponised-satellite-on-the-launch-pad/

 

Comme cela a déjà été largement couvert ailleurs, nous n’allons toucher que le motif possible de tout cela. Le satellite Israélien, qui était censé être lancé, était destiné à diffuser seulement des données Internet contrôlées par Facebook en Afrique. Étant donné que Facebook est un équipement Rockefeller, clairement quelqu’un de puissant ne voulait pas que l’Afrique soit soumise au contrôle mental de Rockefeller / Facebook.

 

Beaucoup moins discuté que l’explosion SpaceX, mais probablement plus important, il y a eu le tremblement de terre signalé sur la côte Est Américaine la semaine dernière. Les sources de la CIA disent que cela n’a pas été un tremblement de terre ordinaire, mais plutôt une attaque sur des bases souterraines Américaines. Ils ont envoyé une photo de l’épicentre (point orange sur la photo ci-dessous), et il est situé juste à côté de certains bâtiments plutôt mystérieux.

earthquake

En raison d’une guerre spatiale qui s’intensifie, on peut entendre parler de plus en plus de nouvelles pièces reliant des événements de type X-Files, avec des rapports traditionnels, selon des sources de la faction liée aux extra-terrestres dans le complexe militaro-industriel.

Il ne peut y avoir aucun doute à ce sujet, nous vivons dans des temps historiques. En ceci, nous devons nous assurer que les bons gagnent

 

Version originale anglaise : //benjaminfulford.com/

Ndlt : Pour ceux qui comprennent l’anglais, je suggérerais vraiment, que vous vous abonniez à la lettre hebdomadaire de Benjamin Fulford. Les gens comme lui travaillent fort pour nous, et ce, au péril de leur vie. Les soutenir est un tout petit moyen de leur témoigner notre reconnaissance.