Marasine

Marasine

Syrie: Assad reconnaissant à la Russie d’avoir rétabli un monde multipolaire


assad

Le président syrien Bachar al-Assad s’est félicité mercredi que la Russie ait rétabli « un monde multipolaire », après deux décennies de suprématie mondiale des États-Unis. Il a reçu à Damas une délégation russe de haut niveau qui lui a transmis un message du président Vladimir Poutine, qui soutient le régime syrien financièrement, politiquement et militairement depuis le début de la révolte en mars 2011.

 

Selon l’agence officielle Sana, M. Assad a affirmé que « le rôle important joué par la Russie sur la scène internationale contribue clairement à redessiner une nouvelle carte d’un monde multipolaire ».

 

Il a ajouté que la Russie aidait « à ériger une justice internationale qui agit dans l’intérêt des États et des peuples défendant leur souveraineté et une prise de décisions indépendante ».

 

Le chef de l’État syrien a fait part de « sa reconnaissance pour les prises de position de la Russie et pour son soutien à la Syrie, et de sa satisfaction du niveau de coopération actuel entre deux pays amis ».

 

La Syrie a accusé depuis le début de la révolte en mars 2011 le camp occidental et des pays de la région, comme la Turquie, l’Arabie saoudite et les États-unis d’avoir ourdi un « complot terroriste » contre elle.

 

L’agence officielle Sana a précisé que M. Assad avait fait ces déclarations lors d’une rencontre avec la Société impériale orthodoxe palestinienne, conduite par l’ancien Premier ministre et ancien chef de la Cour des comptes Sergueï Stepachine, qui a remis un message de M. Poutine.

 

Dans sa missive, selon Sana, le président russe « réaffirme la détermination de son pays à soutenir la résistance du peuple syrien dans tous les domaines, alors qu’il mène une guerre contre le terrorisme international soutenu par certains pays occidentaux et de la région ».

 

Par ailleurs, Bachar al-Assad a affirmé que « le peuple syrien n’(avait) pas d’autre choix que de vaincre le terrorisme ».

 

Selon Sana, M. Stepachine a condamné au nom de la Russie « les actes des groupes terroristes dont le dernier en date est l’attaque de Kassab ».

 

Kasab est un village arménien à la frontière avec la Turquie qui a été pris par la rébellion il y a deux semaines.

 

L’Orient le Jour

 


03/04/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour