Marasine

Marasine

COUP D’ÉTAT EN TURQUIE : COMMUNIQUÉ DU PARTI COMMUNISTE TURC

 

turquie coup d'édat

 

Dans la nuit du 15 au 16 juillet, une tentative de coup d’état militaire a eu lieu en . Qui s’est rapidement soldé par un echec.

Le PKK a très vite fait savoir dans un communiqué qu’il refusait de soutenir le coup d’état :

Nous ne pouvons soutenir aucune des parties qui créent un système où il n’y a pas de place pour le peuple kurde ni pour la démocratie en général »

Tout comme le .

Le ministre turc du Travail et de la Sécurité sociale Süleyman Soylu a déclaré que les Etats-Unis étaient impliqués dans l’organisation du coup d’Etat. Plusieurs officiers – dont le commandant de la base – ont été arrêtés à la base militaire d’Incilirk. Cette base militaire est l’une des importantes bases militaires de l’, utilisée notamment par les Etats-Unis pour mener ses bombardements contre l’EI, et ses opérations en Irak et en Syrie. L’espace aérien a été fermé et les vols de l’US Air force interrompus.

 

Selon le régime Erdogan, près de 3000 militaires putchistes ont déjà été arretés. Les violents combats auraient causé 265 morts (dont 104 putchistes) et plus de 1440 blessés. La Grcèe a indiqué qu’elle extraderait les putchistes.

2,745 juges et procureurs auraient été arrêtés dont deux juges de la cour constitutionnelle.

A partir d’information d’agences

Communiqué du Parti Communiste (Turquie)

Le Parti communiste appelle à s’organiser dans les rangs du Parti contre les ennemis du peuple et de l’humanité. La libération est dans nos propres mains.

Nous n’avons pas les détails de ce qui s’est passé lors de la tentative de coup d’Etat en Turquie entre le 15 et le 16 juillet. Toutefois, nous savons très bien que des plans soutenus par des forces étrangères, dont les forces ne proviennent pas de la classe ouvrière, sont incapables de mettre en défaite l’obscurantisme de l’AKP et de résoudre les problèmes de la Turquie.

 

Les événements d’aujourd’hui nous rappellent à nouveau cette réalité : soit le peuple de Turquie s’organise pour se débarrasser de l’AKP, soit les politiques réactionnaires de l’AKP vont s’intensifier, la répression s’étendre, les massacres, pillages et vols se poursuivre.

 

La seule force susceptible de renverser l’AKP, c’est celle du peuple. Il n’y pas d’autre alternative.

L’AKP est responsable ce qui a eu lieu cette nuit. Tous les facteurs qui ont conduit à la situation présente sont le produit du régime de l’AKP et des puissances, à l’intérieur du pays et à l’étranger, qui la soutiennent.

Toutefois, le fait que le principal parti responsable de la situation soit l’AKP ne signifie pas que la tentative de coup d’Etat a été orchestré par Erdogan lui-même pour parachever ses objectifs, notamment préparer le terrain au pouvoir personnel ou éliminer les obstacles à la nouvelle constitution.

 

La tension et les rivalités entre différents groupes, au sein même de l’Etat et des forces armées, qui sont apparues depuis un moment, se sont transformées en conflit armé. Même si les tensions entre ces forces sont réelles, il est mensonger de prétendre qu’une des parties dans ce conflit puisse porter les intérêts du peuple. De ce fait, rechercher une solution contre le régime de l’AKP à travers un coup d’Etat militaire est aussi erroné qu’apporter un soutien à l’AKP au nom d’une opposition de principe contre tout coup d’Etat militaire. La dernière des choses qui pourrait être faite au nom de la défense de la liberté et des droits de l’homme en Turquie serait bien de soutenir l’AKP qui n’a cessé de démontrer qu’elle est un ennemi de l’humanité.

 

Sans avoir orchestré ce coup d’Etat, Erdogan et l’AKP sauront utiliser les conditions qui en résulteront et les soutiens qu’ils recevront pour accroître leur légitimité. Notre peuple doit se tenir en alerte devant les étapes que l’AKP ne va pas manquer de franchir dans les jours à venir. Elever la lutte contre l’AKP et son obscurantisme est la seule voie pour empêcher que ce coup d’Etat manqué n’aboutisse à consolider son régime et ne serve d’instrument pour transformer la Turquie instable de l’AKP en un pays stable.

 

Le fait que toutes les mosquées de Turquie aient relayé la propagande diffusée continuellement sur les ondes par Erdogan, toute la nuit, indique concrètement l’urgence de la tâche à accomplir.

Le Parti communiste appelle à s’organiser dans les rangs du Parti contre les ennemis du peuple et de l’humanité.

La libération est entre nos mains.

 

Parti communiste, Turquie



18/07/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour