Marasine

Marasine

Enlèvements massifs de femmes et d’enfants

Syrie – Opérations d’envergure menées par les rebelles, 2 semaines avant le massacre d’Al-Ghouta et enlèvements massifs de femmes et d’enfants (Reportages + Articles)

Femmes et Enfants kidnappés en août 2013par les Rebelles Takfiristes

***

Syrie – 2 Semaines avant le massacre d’Al-Ghouta.

Opérations d’envergure menées par les Takfiristes Rebelles à Latakié et dans les Cantons Kurdes.

Massacres et enlèvements massifs de femmes et d’enfants (Reportages + Articles)

- Rappel des Hadiths sur les khawaridjes -

***

INHFR - Les rebelles sont partis dans les montagnes de la Province Syrienne de Latakié et dans les Cantons peuplés par les Kurdes au Nord de la Syrie, chercher plusieurs groupes de femmes et d’enfants, après avoir massacré les hommes !

Les dernières prises datent des 4 et 5 août 2013, soit deux semaines avant l’attaque d’Al Ghouta, et font suite à des opérations d’offensives, menées par les groupes de Rebelles Takfiristes réunis pour l’opération dont Nosra d’Al Qaida, l’ASL et d’autres factions Takfiristes, sur deux régions Syriennes. La première est la région montagneuse côtière de Latakié, et la deuxième se trouve au Nord de la Syrie dans les cantons habités par les kurdes syriens.

Le 5 août 2013, les Rebelles Takfiristes attaquent les villages kurdes au Nord de la Syrie dont le village de Tal Abyad, massacrant 450 kurdes, dont certains seront brulés vifs, et plusieurs femmes et enfants seront enlevés.

Un témoin a décrit ce qui s’était passé: «Les militants d’al-Nusra et d’autres forces rebelles ont encerclé le village," déclare le 7 août à RT Yasin Tarbush, un parent de l’une des victimes kurdes attaquées. "Ils ont commencé à faire du porte-à-porte, pénétrant dans les maisons. S’il y avait des hommes, ils les tuaient, et prenaient en otages les femmes et les enfants. " The Kurdistan Tribune – le 8 août 2013

Les 4 et 5 août 2013, plus d’une dizaine de villages seront attaqués dans la région montagneuse côtière de Latakié. Plus d’une centaine de femmes et d’enfants, seront kidnappés et retenus prisonniers par les rebelles, et les hommes massacrés ! Voilà ce que révèle le reportage non diffusé de la Chaine d’Al Jazeera, et dont la fuite de l’enregistrement permettra de voir le drame qui se jouait pour ce groupe de femmes et d’enfants kidnappés à Latakié, et écouter le message que ces femmes ont lancé à l’ensemble de la communauté internationale.

Ces informations ont été rapportées également par d’autres Presses internationales, dont nous citerons quelques unes dans notre article.

Entre la nuit du 4 au 5 aout 2013, soit une quinzaine de jours avant le massacre chimique des civiles d’Al-Ghouta, les militants Takfiristes de l’ASL, NOSRA-d’Al Qaida et d’autres factions Takfiristes, soutenus et armés par les Etats Unis, la France, l’Arabie Saoudite et le Qatar, ont attaqué plus d’une dizaine de villages dans les montagnes de la Province de Latakié, avant de les assaillir, de massacrer les hommes et d’enlever une centaine de leurs femmes et leurs enfants. [Latakié est une province Syrienne qui a gardé à tort une appellation de Province Alaouite, et quand bien-même les habitants le seraient, rien ne justifie leur massacre, encore moins par le Coran ! Plusieurs communautés résident à Latakié, curieusement moins rappelée pour sa bataille, pourtant historique, la Bataille de Latakié du 7 octobre 1973 qui a opposé la Syrie contre Israel, dans la guerre de 6 jours ou la guerre du Kippour. Les habitants de Latakié comme 70% de l'ensemble des Syriens appuient leur Gouvernement et leur Armée Syriens contre l'insurrection et la révolution des Takfiristes Rebelles, 20% des Syriens sont neutres et 10% uniquement de Syriens qui supportent les Rebelles, venus des 4 coins du monde, dans cette insurrection orchestrée et soutenue par l'Occident et les Pétro-Monarchies du Golf! Telles sont les données statistiques officielles de l'ONU elle-même sur le peuple Syrien !]

Les Takfiristes Rebelles, ont ainsi massacré plusieurs villages de la Province de Latakié durant l’opération d’offensive, qui a eu lieu les 4 et 5 aout 2013, avant de, curieusement, emporter avec eux une centaine de femmes et d’enfants, et ce tout juste deux semaines avant le massacre chimique d’Al-Ghouta!

Les Groupes Islamistes de l’opposition syrienne ont saisi 11 villages alaouites dominant le long de la côte syrienne, ce lundi,  ce qui a poussé les civils à fuir vers la ville de Lattaquié.

L’offensive a éclaté dans les environs de Lattaquié, dimanche,par un ensemble élargi de groupes de rebelles sunnites dont, le Front Al-Nusra, "l’Etat islamique d’Irak", le groupe Syrie (ISIS), Harakat Ahrar, Al-Sham Al-Islami (Mouvement islamique des hommes libres du Levant), attaquant à l’aide de mortiers et de missiles Grad, plusieurs villages pro-Assad avant les assaillir…

Bien qu’il était pressenti que les avancées des rebelles dans les régions à majorité alaouite allaient provoquer un conflit sectaire, étant donné que la majorité des rebelles appartiennent aux radicaux islamistes du Front Al-Nusra et à l’ISIS,l’ambassadeur de la Coalition Nationale Syrienne (SNC) à Paris, Monzer Makhous, a insisté en disant que " l’entrée de l’ASL dans la région côtière est quelque chose d’obligatoire pour empêcher le régime de s’établir sur un canton qui lui est favorable, et de rétablir [ainsi] l’équilibre avec les forces du régime dans [la Province de Lattaquié]." Hannah Lucinda Smith pour le Journal Asharq Al-Awsat – le 6 Août 2013.

Un Journaliste d’Al-Jazeera fera un reportage depuis le lieu du rapt des femmes et des enfants. Un reportage qui ne sera d’ailleurs pas médiatisé par la Chaine. Dans ce reportage, la parole sera donnée au porte parole des Takfiristes rebelles, ainsi qu’à l’une des femmes retenues dans le groupe enlevé, par les Takfiristes Rebelles.

Le Takfiriste rebelle fera part de la réjouissance des rebelles de l’attaque des villages et de la prise qu’ils ont faite des femmes et des enfants. A ce sujet, il affirmera devant la caméra d’Al Jazeera que ces femmes ont été kidnappées parce qu’elle seraient maltraitées par leurs maris, ainsi que les enfants qui les accompagnaient. Il ajoutera que les rebelles étaient les mieux placés pour prendre soin d’elles et des enfants !

L’une des femmes retenues prisonnières s’exprimera également et dira devant la caméra du journaliste, qu’ils sont un groupe de 105 femmes et enfants à avoir été kidnappés et retenus prisonniers par les Moujahidines. Elle lancera un appel à l’ensemble de la communauté internationale pour les délivrer !

Voilà le message de plus d’une centaine de femmes et d’enfants syriens, disparus deux semaines avant le massacre d’Al Ghouta !

Juste après le massacre des villages de Latakié, Press TV a réalisé un reportage lors des opérations menées par l’Armée Arabe Syrienne du pays pour libérer la région du joug des Takfirites rebelles, et rechercher activement les femmes et les enfants enlevés. Plusieurs kurdes s’étaient joints à l’opération de l’Armée Arabe Syrienne, après de nombreux massacres qu’ils ont subis avant la dernière attaque du 5 août, de la part des Djihadistes de Nosra d’Al Qaida, de l’ASL et des autres factions Takfiristes.

"la majorité des villageois de Latakié ont été massacrés par les rebelles, et une centaine de femmes et d’enfants ont été kidnappés", rapporte Alaa Ibrahim, Reporter de Press TV.

Le11 aout 2013, soit un peu moins de dix jours avant le massacre chimique d’Al-Ghouta, le Journal The Telegraph rapportera également le signalement, fait par les habitants de la région de Latakié qui ont échappé au massacre, de l’enlèvement d’une centaine de civils par les rebelles, après l’offensive que ces derniers ont faite sur les villages de la région de Latakié.

"Tous les jours nous découvrons des gens qui ont été massacrés dans leurs maisons, et des corps abandonnés dans les buissons", a déclaré le cheikh Mohammed Reda Hatem, un chef religieux de Latakié. A ce jour, ce sont 150 villageois  alaouites qui ont été kidnappés. Il y a des femmes et des enfants parmi eux. Et nous avons perdu tout contact avec eux."

Après la série des défaites militaires subies dernièrement, dans la province syrienne de Homs central, les rebelles ont cherché à frapper Assad "là où ça ferait le plus mal", rapportent les sources de l’opposition.
Depuis Beirut – Ruth Sherlock pour le journal The Telegraph, le 11 aout 2013.

Autrement-dit, le massacre des villageois civiles de Latakié par les rebelles Takfiristes, et l’enlèvement de leurs femmes et de leurs enfants, font suite aux défaites militaires que les Rebelles ont essuyées sur le terrain, face à l’armée Syrienne ! Un échec donc face une armée et des représailles contre les civiles pour "rééquilibrer les forces !"

Voilà qui démasque définitivement, le faux argument avancé par le porte parole des mercenaires Takfiristes, devant la caméra d’Al Jazeera, disant que les rebelles avaient kidnappé ces femmes et ces enfants pour en prendre soin !

Une lâcheté d’autant plus qu’elle est des plus ignobles et des plus abjectes !

Les preuves des horreurs pratiquées sur les civiles syriens, hommes , femmes et enfants, musulmans ou chrétiens, par les Takfiristes Rebelles, ouvertement soutenus et armés par la France, les Etats Unis, la Grande Bretagne, l’Arabie Saoudite et le Qatar, ne cessent de s’allonger. Ces preuves ne sont que trop nombreuses!

Même l’enseignant Belge Pierre Piccinin da Prata qui ne cessait de soutenir la rébellion de l’ASL, a témoigné de l’implication et de l’entière responsabilité des rebelles dans le massacre des civiles d’Al-Ghouta, ce qu’il va confirmer à l’occasion d’une autre interview qu’il a donnée, où il parlera des horreurs commises par les rebelles, ce dont il s’est rendu compte par lui-même pendant ses 5 mois de détention par les Rebelles.

Ce massacre chimique de la population civile d’Al-Ghouta a tué, rappelons-le, des centaines de civiles, dont la majorité étaient des enfants. Et curieusement, ces enfants victimes, n’avaient aucune famille, ni proche pour les pleurer dans les salles filmées par les Takfiristes Rebelles, comme l’a d’ailleurs si bien souligné le Réseau Voltaire !

Voilà le véritable visage, que notre Prophète nous a déjà décrit, de ces Takfiristes Rebelles opérant aujourd’hui en Syrie, complètement ignares des textes du Coran, menteurs, criminels au nom de l’Islam, et alliés aux sionistes par-dessus le marché !

Le Prophète paix et salutations soient sur lui, tel que rappelé dans ses hadiths suivants, s’est totalement désavoué de ce genre d’individus! Ils ont quitté la voie coranique et prophétique de l’Islam, ce sont les khawaridjes !

HADITHS SUR LES KHAWARIDJES

Rapporté par le compagnon Abou Hourayra. Le Prophète, paix et salutations soient sur lui, a dit : «Celui qui sort de l’obéissance, quitte le groupe (de la communauté) et meurt, sa mort sera équivalente à une mort de la Jahiliya (de la période pré-islamique). Et celui qui est tué sous une bannière d’égarement, en colère par solidarité à un groupe (ou une organisation) et combat pour ce groupe, il ne fait plus partie de ma communauté. Et celui qui sort de ma communauté contre ma communauté, tuant son pieux et son pervers, sans égard ni envers le croyant, ni envers ceux qui bénéficient du pacte Islamique de l’obligation de garantie par la communauté  de leurs vies et de leurs biens (les gens du Livre, chrétiens …), celui-là ne fait plus partie de moi»  Hadith Authentique – Sahih Muslim – n°1848

من خرجَ من الطاعةِ ، وفارقَ الجماعةَ ، ثم ماتَ ، ماتَ ميْتةً جاهليةً . ومن قُتِلَ تحتَ رايةٍ عميةٍ ، يغضبُ للعصبةِ ، ويُقاتِل للعصبةِ فليسَ من أمّتي . ومن خرجَ من أمّتي على أمّتي ، يضربُ برّها وفاجرها ،لا يتحاش من مؤْمنها ، ولا يفي بذي عهدها ، فليسَ مني

الراوي: أبو هريرة المحدث:مسلمء المصدر: صحيح مسلم ـ الرقم 1848 -خلاصة حكم المحدث: صحيح
عُصْبَة ( الجذر: عصب – المجال: عــام ) : رابِطَة , مُنَظَّمَة , زُمْرَة , جَمَاعَة

Le Prophète saws a dit : "Il émergera à la fin des temps des gens arrivistes et d’insensés idéalistes. Ils réciteront le Coran, mais il ne dépassera pas leurs gosiers. Ils parleront à la manière des meilleures orateurs sur terre, mais ils sortiront de la voie de la religion à l’allure de la flèche qui se dirige vers la cible". Hadith sahih , recueilli par Muslim. Compilé par Al Albani- N° 8052 dans Takhrij Kitab Sunnah.

يخرُجُ في آخرِ الزمانِ قومٌ أحداثُ الأسنانِ سفهاءُ الأحلامِ ، يَقْرَؤونَ القرآنَ بألسِنَتِهم ، لَا يُجَاوِزُ تراقِيَهم ،
يَقُولُونَ مِنْ قَوْلِ خيرِ البَرِيَّةِ ، يَمْرُقونَ مِنَ الدينِ كمَا يَمْرُقُ السهمُ مِنَ الرَّمِيَّةِ

الراوي: عبدالله بن مسعود المحدث:الألباني- المصدر: صحيح الجامع- الصفحة أو الرقم: 8052 خلاصة حكم المحدث: صحيح

Abu Said Al khoudary (ra) a rapporté , le Messager sws a dit «de la descendance de celui-là* il y aura des gens qui vont réciter le Coran, mais leur lecture ne dépassera pas leurs gosier.s Ils s’éloigneront de la voie de la religion à la vitesse de la flèche qui se dirige vers la cible, ils tueront les gens de l’Islam et épargneront les idolâtres» – Sahih MuslimMuslim N°1064. – 

dans une version de ce hadith, le Prophète sws parlait de Dhoul Khouwaycira

إنَّ مِن ضِئضِئْ هذا قومًا يقرأون القرآنَ لا يجاوزُ حناجرَهم يقتلون أهلَ الإسلامِ
ويدعون أهلَ الأوثانِيمرُقون من الإسلام ِكما يمرُق السَّهمُ من الرَّميَّةِ
خلاصة حكم المحدثصحيح الراويأبو سعيد الخدري
المحدث:مسلم- المصدرصحيح مسلم-الصفحة أو الرقم1064:

Le Messager d’Allah sws, a dit: «Il y aura après moi, ou il y aura dans ma communauté, des gens qui vont réciter le Coran, sans qu’il dépasse leurs gosiers. Ils sortiront de la voie de la religion à l’allure de la flèche qui se dirige vers la cible, sans y retourner (dans la voie de la religion), ils sont les plus maléfiques des gens, et les plus hideux d’apparence » Hadith Sahih authentifié par Muslim. Compilé par Al Albani- N° 8052 dans Takhrij Kitab Sunnah.

إن بعدي من أمتي أو سيكونُ من أمتي قومٌ يقرؤون القرآنَ لا يجاوزُ تراقيَهم يَخرجونَ من الدينِ
كما يخرجُ السهمُ من الرميةِ ثم لا يعودون فيه، هم شرُّ الخلقِ والخِلقةِ
الراوي: أبو ذر الغفاري المحدث:الألباني- المصدر: تخريج كتاب السنة – الصفحة أو الرقم:921
خلاصة حكم المحدث: إسناده صحيح على شرط مسلم

Article INHFR



13/11/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour