Marasine

Marasine

Les Syriens peuvent être fiers d’un président aussi fort et intelligent

Syrie : Bachar Al-Assad, droit dans ses bottes et plus serein que jamais.

Publié le30 Août 2012

96

 

 

Bachar Al-Assad, capture d'écran Addounia TV

Bachar Al-Assad, capture d’écran Addounia TV

Le président syrien, égal à lui-même, vient de faire la démonstration de sa force. C’est une force tranquille qu’on vient de voir et d’entendre. Aucune hésitation, une analyse de la situation sur le terrain qui prouve qu’il coordonne avec brio la reconquête de son pays souillé par des terroristes et des mercenaires. Intelligence, sérénité, loin des gesticulations du camp d’en face qui n’a comme unique argumentation, le mensonge à satiété. C’est incontestable, ce soir, entre rage et douleur, gueule de bois et désespérance, le temps a suspendu son vol, et une épée de Damoclès est suspendue sur la tête des terroristes qui, jour après jour, essuient des défaites cuisantes…L’ambiance est visiblement morose chez les roses deLibération qui titrent: “Impitoyable Bachar Al-assad”, s’ensuit alors les “dictateur”, “rester au pouvoir à tout prix” , “refus de zones tampons”et tutti quanti, sans toutefois revenir sur les massacres perpétrés par la soi-disant opposition…des terroristes…

Petit trackbacks de son interview d’hier soir sur Addounia TV: 

Nous progressons, la situation sur le terrain est meilleure mais nous n’avons pas encore gagné, cela nécessite encore du temps

Nos forces armées font absolument un travail héroïque.”

Nous pouvons utiliser notre force et détruire tous les terroristes en Syrie, mais ce n’est pas raisonnable, car cela fera de lourdes pertes parmi les civils.”

“La Ligue arabe est une imposture qui ne garantie en rien l’arabisme”

Ce qui se passe n’est ni une révolution ni un printemps, il s’agit d’actes terroristes“.

“La Turquie  porte une responsabilité directe dans l’effusion du sang en Syrie“.

C’est le sort d’une patrie qui est en jeu, non pas d’un régime“.

soit la Syrie s’en sort soit elle coule“.

Les patriotes et les vrais gens, ne fuient pas, ni ne quittent leur patrie. Finalement, cette opération est positive, c’est une opération d’auto-nettoyage de l’Etat, en particulier, et de la nation en général

Les Syriens peuvent être fiers d’un président aussi fort et intelligent, contrairement aux Tunisiens qui en ont un, quelconque et pusillanime. Quand on lit les salmigondis qu’assène le président tunisien Marzouki, qui n’est rien du tout sans les salafistes d’Ennhadah, ces derniers qui sévissent en toute impunité en Tunisie, on ne peut qu’avoir pitié de lui, lorsqu’il dit ceci:

« Le président syrien illégitime Bachar Assad doit être traduit devant la Cour pénale internationale (CPI), ainsi que toutes les personnes impliquées dans les massacres perpétrés en Syrie ».

« Le massacre de Daraya constitue un crime contre le peuple syrien qui lutte pour sa liberté », a-t-il indiqué. Il a également condamné vivement les attaques contre les civils par une armée qui « agit comme une armée d’occupation intérieure ».

Le pauvre Marzouki, qui est incapable de condamner l’abjection absolue lorsque ses amis salafistes en Syrie commettent un attentat contre un cortège…funèbre, ne sait-il pas que, à Daraya, ce sont encore eux ?

L’incontournable  Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) affirme, toute honte bue, que les combats du jour (mercredi)  ont fait au moins 52 morts , 32 civils, 15 soldats et cinq rebelles. Vous remarquerez que, chaque fois, il y a plus de soldats tués que de terroristes. Consultez ses chiffres, vous allez plutôt rire tous les jours. C’est une bonne thérapie. Hélas, les grands médias se font complices d’une telle falsification…

Syriens en liesse, après l'interview.

Syriens en liesse, après l’interview.

Damas : Les forces de sécurité syriennes ont attaqué tôt, hier matin,  un repaire situé près d’Abu Baker Al-Sakeek dans Kafar batna, domaine de la campagne de Damas. Elles ont liquidé les 15 terroristes qui s’y trouvaient. Elle se sont  ensuite emparées d’un grand stock d’armes.

Hier soir,  80 terroristes ont été tués à Alep. C’est une unité de l’armée syrienne  qui a donné l’assaut sur leurs bases, en annihilant des dizaines de terroristes dans le quartier de  Seif al-Dawleh.

Homs: Du côté est de la ville, les forces de sécurité syriennes se sont affrontées avec un groupe de terroristes qui tirait des obus de mortier sur le petit village de Al-Mashrafa. Le bilan ne nous a pas été communiqué mais, le groupe a été mis en déroute.

Au moment ou nous bouclons ce papier, de nombreux Syriens, à Lattaquié, Homs, Alep, Damas et ailleurs, sont sortis dans la rue comme un seul homme, contents de la fermeté de Bachar Al-Assad sur Addounia TV. Klaxons, youyous, cris de joie et liesse populaire ont accompagné cette procession improvisée. 

 


11/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour