Marasine

Marasine

Raid israélien

Qatar pour ne pas le nommer, veut mener une attaque chimico-terroriste en Syrie. Pour ce faire, il a récupéré les armes chimiques libyennes avec lesquels il va attaquer la Syrie et faire incriminer le Régime de Bachar al-Assad…

 

SYRIE. Raid israélien : Et si Benyamin Netanyahu avait définitivement renforcé Bachar al-Assad ?

Publié le 1 février 2013

52

 

obama netan

Avec son raid israélien en Syrie, le Premier ministre Benyamin Netanyahu, au-delà de la provocation belliciste qui est sa marque de fabrique, vient-il définitivement d’écrabouiller la propagande occidentale sur la Syrie ?

 

Cette interrogation survient après qu’un ami -il se reconnaîtra-, m’ait interpellé sur Facebook. Il s’agissait de comprendre comment était-il possible aux avions israéliens de pouvoir violer ainsi le territoire syrien alors qu’il est dit que la DCA syrienne est dotée de radars russes très sophistiqués, et aussi la réelle influence chinoise.

 

Alors, ces deux pays n’ont-il que leur veto onusien pour vraiment peser sur le plan international ? 

 

Dans un premier temps, il faut voir qu’il s’agit d’un cri d’alarme israélien, tenté de ramener sur lui l’intérêt américain qui s’amenuise. On peut aussi interpréter cette attaque terroriste par l’affaiblissement de Benyamin Netanyahu, sorti très affaibli des dernières élections législatives israéliennes.

 

La crise économique, les problèmes sociaux avec la discrimination sur les femmes falashas (contraception forcée), le document  explosif onusien, qui peut valoir un recours devant la Cour pénale internationale (CPI), attestant que les Palestiniens sont victimes d’un viol manifeste du droit sur leur terre etc…

 

Comment comprendre que cette attaque est intervenue au moment même où le général Avi Kochavi, chef du renseignement militaire israélien se trouvait aux Etats-unis ? Selon nos informations par ailleurs, le silence américain et/ou accord tacite est un indicateur.

 

Ce dernier indique simplement que, au-delà du laisser-faire, l’administration Obama qui craint comme la peste les wahhabo-salafo-terroristes, a fait semblant de dénoncer le régime syrien qui transférerait des armes vers le mouvement chiite libanais, le Hezbollah, au Liban.

 

Le journal britannique, « The Guardian » avait annoncé la présence d’experts russes, en Syrie, pour renforcer et mettre à jour le système de défense anti-missiles syrien. On parlait alors de radars M2, de missiles Pantsir-S1″, et même de missiles derniers cris russes, le fameux S-300. Aucun avion ne peut échapper à ce dernier. Beaucoup d’observateurs se sont interrogés et ont fait ces spéculations après qu’un appareil turque fut abattu par la DCA syrienne.

 

« L’avion a été abattu dans l’espace aérien syrien. La DCA de ce pays est très efficace. (…) En prenant la décision d’ouvrir le feu, les unités d’artillerie syriennes ont qualifié ce chasseur de cible hostile pénétrée dans leur espace aérien », avait estimé le directeur du Centre d’analyse du commerce mondial d’armes, le russe Igor Korotchenko.

 

D’où la question: « Et si Benyamin Netanyahu avait définitivement renforcé Bachar al-Assad ? ». Parce que, les choses sont claires. Cette attaque sur ce centre de recherche scientifique et non « centre militaire » comme la presse désinforme, a poussé les Syriens à être encore plus solidaires envers Bachar al-Assad et leur armée qui lutte contre la vermine salafiste.

 

Peut-on dire que l’aviation israélienne est la plus performante du monde ? Les médias « mainstream » qui souhaitent que les terroristes syriens soient armés, ont-ils gonflé la puissance de l’armée syrienne pour favoriser une attaque de l’OTAN ?

 

Des questions qui restent sans réponse mais, une chose au moins est sûre, Bachar al-Assad est entrain peu à peu de gagner la guerre contre le terrorisme. De la France aux Etats-Unis en passant même par la Turquie, tête de pont de l’entrée des terroristes en Syrie, le blues gagne. Malgré l’argent de l’Arabie saoudite et du Qatar, rien n’y fait.

 

D’ailleurs, pour faire réagir les puissances occidentales, le petit pays de chameliers et buveurs de thé infecte, terroriste surtout et vivant dans des huttes minables il y a 50 ans, le Qatar pour ne pas le nommer, veut mener une attaque chimico-terroriste en Syrie. Pour ce faire, il a récupéré les armes chimiques libyennes avec lesquels il va attaquer la Syrie et faire incriminer le Régime de Bachar al-Assad…




01/02/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour